OFFF Festival : Jour 1

La dixième édition du OFFF Festival se tient en ce moment à la Grande Halle de la Villette de Paris jusqu’au 26 Juin, et on a la chance de pouvoir suivre l’évènement en direct.
Pour résumer, le OFFF Festival vise à s’informer et à découvrir le travail de designer, de professionnels du web, du cinéma et tous les travailleurs du « numérique » (graphistes, codeurs, etc…).

Le programme et les interventions sont dirigées par des professionnels de leur secteur et vise un public de professionnels, autant dire qu’il s’agit d’un évènement réservé à un public de spécialistes (ou de journalistes).

Heureusement, cette année le festival propose quelques conférences, concerts et autres joyeusetés liées à la culture DIY et notamment au circuit bending et à la chip music (ou chiptune) avec sa « section » LOOPITA.
Nous ne pouvions pas rater ça !

Arrivé à 16h, pour découvrir les lieux tranquillement.
L’espace est divisé en deux, une moitié est réservée au conférence, et l’autre partie pour quelques stands, tel qu’un gros stand Adobe qui propose de gagner une Suite « Master Collection » par jour. La salle de projection et de performance est à l’étage inférieur pour les concerts, et quelques conférences.

Aujourd’hui à la LOOPITA il y avait :

ROTH MOBOT

Duo de circuit benders originaire de Chicago, leur musique consiste en une accumulation de sons de divers jouets modifiés.
L’ensemble est assez « bruyant » mais très visuel car le groupe joue beaucoup sur l’aspect visuel ou régressif de leurs « instruments », au final il y a énormément de second degré dans ce qu’ils font.
Très impressionnés par beaucoup de leurs jouets, comme l’espace de gros machin jaune, et la boite « à trucs » Aigle / Sesame Street, on a vraiment apprécié ce, comme ils définissent leur musique, « Jazz Récursif ».
C’était également très amusant d’avoir l’opportunité de pouvoir toucher et jouer avec leurs instruments à la fin de leur performance.

Political Personal Disaster

Artiste Espagnol plutôt surprenant qui joue les variations de ses morceaux en jouant les connexions de sa boite à sons (de sa propre fabrication) aux dés.
Son instrument est particulièrement surprenant, à une extrémité il y a ce qui ressemble à une table de mixage (des jacks, des potentiomètres) et à l’autre un plateau de jeu de société avec des pièces en bois.
Visuellement  l’expérience est assez déroutante, l’artiste est concentré sur sa routine de jeu, il lance les dés, avance son pion et continue encore et encore son manège. Musicalement, ce n’est pas transcendant.

Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Casper Electronics Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Political Personal Disaster Political Personal Disaster Political Personal Disaster Political Personal Disaster Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference

Au programme Vendredi :

– Casper Electronics

– Bit Shifter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *