Tag Archives: offf

OFFF Festival : Jour 3 et Bilan

Cette dernière journée du OFFF Festival était plutôt intense, grosse programmation musicale et conférences intéressantes, il est également l’heure de dresser un bilan.

Mais avant, résumons les évènements du Samedi 26 Juin.

Au programme :
Conférence de Patrick Jean, réalisateur du clip Pixels
Conférence et concert de Dr Bleep de Bleep Labs
Concert de Random
Concert de Ménéo

Patrick Jean

Sa vidéo PIXELS a fait le ramdam (buzz) en Avril dernier, les organisateurs du OFFF l’ont donc convié pour venir en parler, et montrer comment il l’a réalisé.
Malgré un Anglais très français, on a pu découvrir des scènes inédites, un making off et  surtout constater le pouvoir d’INTERNET, car grâce à cette vidéo qui a été vu des millions de fois, Patrick Jean croule sous les demandes des studios. Belle réussite à l’américaine pour ce français…

Bleep Labs

La société Bleep Labs fabrique des Thingamma, petit personnage amusant qui fait du bruit « musical », ainsi que d’autres montages électroniques originaux, tel que le Nébulophone qui est un petit synthétiseur basé sur l’ARDUINO, totalement open source et vraiment très intéressant.

Dr Bleep, fondateur de Bleep Labs est un « ancien » circuit bender qui s’est reconverti dans la fabrication de ses petits instruments. Dans la vidéo ci-dessous, il revient sur les origines du projet.


Random

Random est Suédois, il fait de la musique avec LsDj sur Game Boy. Sa musique est tout droit sorti d’un niveau de jeu vidéo galactique, et colle totalement à l’esprit Chiptune.
Moins impressionnant que Bit Shifter, la musique de Random est tout de même très intéressante et mérite qu’on y jette une oreille ou deux.

Ménéo

Ménéo est espagnol, plus qu’un musicien c’est surtout un artiste complet, plus proche du Clown que du comédien dramatique. Il joue également sur Nintendo Game Boy.
Ses titres sont très simplistes mais efficaces, notamment grâce à son jeu de scène assez étonnant.
Devant un public déjà conquis par des frasques, il a enchainé avec quelques reprises de morceaux de Dance.
Sa performance a déridé le public qui s’est levé de son fauteuil avec enthousiasme pour venir danser.

Seul bémol, Ménéo a la réputation de se déshabiller pendant ses lives, mais pour le OFFF Festival, il n’est pas allé plus loin que les chaussures… Le public féminin aurait certainement apprécié !

Pour sa dixième édition, le OFFF Festival a fait les choses en très grand. Cette première édition parisienne était très intéressante, et cette LOOPITA, bien qu’un peu éloigné du thème principal du festival nous a permis de découvrir le travail de circuit benders, de musiciens game boy, d’artistes numériques, ou encore de sociétés du multimédia.
Ce festival a été aussi l’occasion de voir jouer des artistes étrangers qui pour certains ne s’étaient jamais produit en France.
On regrette cependant les tarifs prohibitifs du festival (80 € pour le pass 3 jours) – Il aurait été de bon ton de prévoir un pass peu onéreux donnant accès aux concerts seulement.
Cela aurait pu attirer un public moins professionnel qui aurait certainement eu plus envie de se rapprocher des artistes pour danser, et entrainer les visiteurs dans la danse.

OFFF Festival : Jour 2

Grosse journée aujourd’hui. Une programmation musicale très éclectique mais d’une qualité exceptionnelle.

Casper Electronics, et Bit Shifter !

Casper Electronics

Peter Edwards est un artiste New-Yorkais, circuit bender de génie et expert du Do It Yourself. Il y a énormément de choses à dire sur le personnage, et son travail. On a beaucoup d’admiration pour ce qu’il fait.
Il explore les nouvelles voies de l’électronique depuis maintenant 10 ans, en commençant par le circuit bending puis en s’intéressant progressivement à la création d’instruments et en les fabriquant lui-même sans avoir suivi de formation en électronique.
Casper Electronics est tellement prolifique qu’on lui a demandé une interview qu’il a accepté avec plaisir. Celle-ci sera disponible très prochainement le temps de la retravailler et de la sous-titrer en français.

En attendant, nous avons filmé deux vidéos, l’une pendant sa conférence et l’autre pendant son live avec son nouvel instrument.

Bit Shifter

Bit Shifter est ce qu’on appelle dans notre jargon un chip musicien. Il compose sa musique sur une GameBoy équipée d’un logiciel crée par Johan Kotlinski (aka Role Model) qui s’appelle Lsdj (Little Sound DJ).
La composition est assez difficile du fait des limites imposées par la machine (4 pistes, possibilités d’éditions assez déroutantes, mode tracker,…) et de la logique même de l’édition.

Bit Shifter a tout compris, et il arrive à jouer avec ces limites en les repoussant au maximum. Il en ressort une grande énergie qui fait oublier aux néophytes que la musique est composé avec seulement une GameBoy !!

Enfin, dans la course à la modification, Bit Shifter n’utilise aucun des MOD qui permettent d’améliorer les capacités sonores ou l’ergonomie de la GameBoy, tel que le Pro Sound Mod qui permet d’avoir un son plus généreux en basses et un volume plus élevé, ou encore le rétro-éclairage de l’écran. Voilà une belle leçon de modestie !!

Nous avons pris des vidéos mais la qualité du son est vraiment mauvaise et l’image vraiment très sombre, donc on a été en chercher une sur son site internet. La vidéo est plutôt ancienne mais très efficace, et c’est un morceau qu’il a joué !

Bit Shifter @ Blip Festival 2007 || New York NY from 2 Player Productions on Vimeo.

Nous avons invité Casper Electronics à animer un atelier circuit-bending le 3 juillet prochain – la participation est libre, venez avec vos jouets et un fer à souder si vous en avez un ! C’est la première fois qu’il vient à Paris, c’est une occasion à ne pas rater, elle ne se reproduira pas forcément dans l’immédiat.
Toutes les informations sont disponibles : ICI
Event Facebook : http://www.facebook.com/event.php?eid=129445780422725&ref=mf

Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Casper Electronics Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Political Personal Disaster Political Personal Disaster Political Personal Disaster Political Personal Disaster Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Casper Electronics Instrument Casper Electronics Instrument Bit Shifter Bit Shifter Bit Shifter Bit Shifter Damien Jean Bleep Labs Casper Electronics supporting Bleep Labs Bleep Labs Bleep Labs

Au programme pour le dernier jour :

Conférence de Bleep Labs
Random
Meneo

OFFF Festival : Jour 1

La dixième édition du OFFF Festival se tient en ce moment à la Grande Halle de la Villette de Paris jusqu’au 26 Juin, et on a la chance de pouvoir suivre l’évènement en direct.
Pour résumer, le OFFF Festival vise à s’informer et à découvrir le travail de designer, de professionnels du web, du cinéma et tous les travailleurs du « numérique » (graphistes, codeurs, etc…).

Le programme et les interventions sont dirigées par des professionnels de leur secteur et vise un public de professionnels, autant dire qu’il s’agit d’un évènement réservé à un public de spécialistes (ou de journalistes).

Heureusement, cette année le festival propose quelques conférences, concerts et autres joyeusetés liées à la culture DIY et notamment au circuit bending et à la chip music (ou chiptune) avec sa « section » LOOPITA.
Nous ne pouvions pas rater ça !

Arrivé à 16h, pour découvrir les lieux tranquillement.
L’espace est divisé en deux, une moitié est réservée au conférence, et l’autre partie pour quelques stands, tel qu’un gros stand Adobe qui propose de gagner une Suite « Master Collection » par jour. La salle de projection et de performance est à l’étage inférieur pour les concerts, et quelques conférences.

Aujourd’hui à la LOOPITA il y avait :

ROTH MOBOT

Duo de circuit benders originaire de Chicago, leur musique consiste en une accumulation de sons de divers jouets modifiés.
L’ensemble est assez « bruyant » mais très visuel car le groupe joue beaucoup sur l’aspect visuel ou régressif de leurs « instruments », au final il y a énormément de second degré dans ce qu’ils font.
Très impressionnés par beaucoup de leurs jouets, comme l’espace de gros machin jaune, et la boite « à trucs » Aigle / Sesame Street, on a vraiment apprécié ce, comme ils définissent leur musique, « Jazz Récursif ».
C’était également très amusant d’avoir l’opportunité de pouvoir toucher et jouer avec leurs instruments à la fin de leur performance.

Political Personal Disaster

Artiste Espagnol plutôt surprenant qui joue les variations de ses morceaux en jouant les connexions de sa boite à sons (de sa propre fabrication) aux dés.
Son instrument est particulièrement surprenant, à une extrémité il y a ce qui ressemble à une table de mixage (des jacks, des potentiomètres) et à l’autre un plateau de jeu de société avec des pièces en bois.
Visuellement  l’expérience est assez déroutante, l’artiste est concentré sur sa routine de jeu, il lance les dés, avance son pion et continue encore et encore son manège. Musicalement, ce n’est pas transcendant.

Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Casper Electronics Roth Mobot Roth Mobot Roth Mobot Political Personal Disaster Political Personal Disaster Political Personal Disaster Political Personal Disaster Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference Casper Electronics Conference

Au programme Vendredi :

– Casper Electronics

– Bit Shifter